Quand Google détraque … Google

Les spots publicitaires valent une fortune pendant la finale du Super Bowl aux USA. L’occasion pour les grandes firmes de se faire connaître à coup de millions de dollars.

Sans le vouloir, Google a mis cette année  le doigt sur les retombées totalement inattendues de la multiplication des objects connectés, les risques insondables de l’IoT. Google s’est payé un super spot pour valoriser les possibilités de son assistant Google HOME. Le spot montrait comment la simple phrase « Ok Google » suivie d’un ordre clair permettait de lancer une musique, allumer la lumière… Sauf que les publicitaires de Google n’avaient pas imaginé que des centaines de milliers d’assistants Google seraient allumés à proximité des postes de télévision lors de la diffusion du spot. Donc, ces centaines de milliers d’assistants Google se sont activés en entendant le « Ok Google » puis se sont, la plupart du temps semble-t-il, excusés de n’avoir pas compris l’ordre suivant ! Vous pouvez retrouver une description précise et même le spot en question sur theverge.com

home_speaker_grp_fabric_uncropped_simplified_v2
La prochaine fois les publicitaires demanderont peut être aux spectateurs de désactiver leur Google Assistant avant le spot (« attention, le spot qui va suivre comprend des ordres en clair et pourrait heurter la sensibilité de votre Google assistant…. »). Comme les ingénieurs fourmillent d’idées ils vont peut être mettre à jour le logiciel pour que les Google HOME ne s’activent plus lorsque la voix utilisée pour le spot contient certaines fréquences ou signaux cachés ?

Au delà du spot de publicité, rêvons un peu. Si j’ai bien compris, n’importe quel journaliste TV ou radio, à condition de parler suffisamment fort et clair, peut demander à des centaines de milliers d’assistant Google d’éteindre la lumière en choisissant une émission à forte audience ! Cela peut être intéressant si c’est un écologiste à la barre, mais un autre à la solde des fournisseurs d’électricité pourrait aussi leur demander de tout allumer dans la maison (le réseau tiendrait il le coup dans les 2 cas ? 1 million d’ampoules 50 watts qui s’éteignent ou s’allument en même temps ? Nous ne sommes pas loin de la puissance d’une tranche de nucléaire ou d’un sacré parc d’éoliennes….)

J’espère que ce n’est pas le même logiciel de reconnaissance des ordres oraux qui sera utilisé pour piloter les robots tueurs que certaines firmes sont en train de préparer. « Ok Google…… lance ton missile…. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *